4 ROI immédiats des vidéos de consommateurs

Vous êtes convaincu que les vidéos de vos consommateurs peuvent être un puissant catalyseur de ventes mais vous vous interrogez sur cette nouvelle approche marketing et l’impact réel sur vos ventes

Alors : Go ? No Go ? Le meilleur moyen de prendre une décision, c’est d’évaluer le retour sur investissement. Dans cet article, vous allez pouvoir vous rendre compte par vous-même que les vidéos de consommateurs génèrent un ROI à plusieurs niveaux. Découvrez les 4 ROI immédiats des vidéos de consommateurs produites avec la solution Teester.

— 1 – Un impact direct sur le taux de conversion

Les vidéos de consommateurs allient la puissance de la vidéo à l’authenticité des avis de consommateurs. Elles peuvent être partagées sur les réseaux sociaux, dans vos emailings…ou intégrées directement dans vos pages produits. 

Nous avons de nombreux clients retailers. Ces clients ont un objectif simple : améliorer le taux de conversion sur les pages produits. Sur 100 personnes qui visitent la page produit, combien achèteront ? L’objectif est que ce soit le maximum possible.

Eh bien, les vidéos de consommateurs permettent aux acteurs du e-commerce d’augmenter le nombre de conversions sur leurs boutique en ligne. C’est l’un des cas d’usage principaux et aussi un ROI immédiat des vidéos Teester.

— Améliorer vos fiches produits grâce aux vidéos de vos communautés 

Cela fait des années et des années, en fait depuis le début de l’aventure du e-commerce, que l’on insiste sur l’importance des fiches produits. Dans le parcours d’achat e-commerce, ce sont les pages produits qui font souvent la différence. Les bonnes pratiques pour optimiser les pages produits et leur taux de conversion sont connues depuis longtemps :

  • Des visuels de qualité, mettant en avant le produit sous ses différentes facettes.
  • Une description complète, engageante, répondant aux questions que se pose le client cible.
  • La mise en avant des informations clés : prix, livraison…
  • Une structure de page efficace et claire.
  • …/…

Les vidéos d’utilisateurs permettent de passer un cap et d’aller encore plus loin dans l’optimisation des fiches produits. 

Voici un exemple. Le site de puériculture Berceau Magique invite ses meilleurs clients à partager leur expérience de leurs produits en vidéo sur leurs fiches produits.

    La marque a reçu des centaines de candidatures de clients pour faire des vidéos. Elle peut valider les profils depuis la plateforme Teester et toute la post-production est 100% automatisée. Une fois les vidéos montées et validées par l’équipe, elles sont diffusées sur les fiches produits correspondantes (et partagées sur les réseaux sociaux par la même occasion) :

    — Comment calculer concrètement le ROI de vos vidéos de consommateurs ? 

     Grâce au module Customer Video Player de Teester, vous pouvez tracker les résultats et l’impact de chaque vidéo sur vos conversions, dans une approche data-driven. Pour Berceau magique, l’ajout de vidéos de consommateurs dans les pages produits a augmenté leur taux de conversion de +40% en moyenne !

    Pour calculer le ROI des vidéos, il faut calculer l’impact des vidéos sur les conversions. Prenons pour hypothèse par exemple que votre site e-commerce génère 100 000 sessions par mois et un taux de conversion de 2%. Autrement dit, 2% des sessions s’achèvent pas une commande client, soit 2 000 commandes par mois. Si l’on suppose que les vidéos de consommateurs génèrent une augmentation de +40% du taux de conversion, votre nouveau taux de conversion passe à 2,8%, soit 2 800 commandes par mois. L’intégration des vidéos vous a permis de générer 800 commandes supplémentaires. Si votre panier moyen est de 30€, vous générez 24 000€ de chiffre d’affaires additionnel grâce aux vidéos en un mois.

    — 2 – Des économies d’échelle sur la création de vidéos 

    Tout le monde aujourd’hui sait que la vidéo est le contenu le plus engageant en content marketing. Sauf que peu d’entreprises investissent dans le marketing vidéo. Pourquoi ? Parce que la production de vidéos c’est cher et chronophage

    Sauf que ce n’est plus tout à fait vrai. La solution que nous avons développée, Teester, permet d’industrialiser la production de vidéos grâce:

    • A la participation directe des clients dans la production des vidéos, dans une démarche de crowdsourcing.
    • A l’automatisation que permet notre plateforme, à tous les niveaux : identification des meilleurs profils clients, onboarding des clients dans la création des vidéos, optimisation technique des vidéos, diffusion sur les fiches produits et le social media, analyse des performances…

    Nos marques et distributeurs partenaires arrivent à multiplier la production de vidéo de x3 à x100 en moyenne. L’un d’entre eux, Consobaby, utilise la vidéo de consommateurs pour animer sa communauté et humaniser l’expérience d’achat. En utilisant la plateforme Teester, le distributeur génère et diffuse désormais 100 nouvelles vidéos par mois sur son site et ses réseaux sociaux.

    — 3 – Une nouvelle source de visibilité pour votre marque

    En diffusant les vidéos sur les réseaux sociaux, vous augmentez la portée de vos contenus et leur visibilité. Prenons le cas de l’un de nos clients : Woodbrass. L’enseigne de vente d’instruments de musique a décidé de diffuser les vidéos de consommateurs sur YouTube. Le résultat est sans appel : en 1 an, les vidéos de consommateurs ont généré 290 000 vues sur la chaîne

    Par ailleurs, certaines de ces vidéos sont très bien référencées dans Google et apparaissent en premier résultat sur les requêtes liées aux produits. Générant ainsi du trafic entrant vers leurs fiches produits directement depuis Youtube et Google.

    — Comment calculer le ROI des vidéos de consommateurs dans ce cas ? 

    Pour calculer le ROI des vidéos de consommateurs en matière de gain de visibilité, le calcul est simple : Une vue sponsorisée sur Youtube coûte environ 0,20€. Si comme Woodbrass vous générez 290 000 vues organiques, vous économisez : 290 000 x 0,20 = 58 000€ de budget en paid media ! 

    Pour en savoir plus, découvrez en replay notre webinar « Comment Woodbrass booste sa visibilité en ligne et enrichit ses fiches produits avec les vidéos de ses consommateurs/musiciens passionnés ».

    — 4 – Vous limitez le nombre de retours produits

    Les retours produits représentent un coût important pour les acteurs du e-commerce. Qu’est-ce qui engendre un retour produit ? Une insatisfaction vis-à-vis du produit réceptionné. Cette insatisfaction trouve son origine dans un écart entre ce qu’attendait le client, ce qu’il imaginait du produit et la réalité, le produit qu’il a sous les yeux. 

    Sur un site ecommerce, on ne peut pas toucher les produits, on ne peut pas les voir sous tous les angles. On achète sans avoir essayé le produit, à moins d’être allé se déplacer avant dans une enseigne physique (store-to-web). Il est logique que les déceptions soient plus nombreuses que dans le cas des achats en magasin.

    Tout l’enjeu du e-commerce est de limiter ces déceptions et ce qui en résulte : les retours produits. Une étude de CNBC estime que 40% des commandes en ligne font l’objet d’un retour. L’enjeu est donc majeur. Limiter les retours produits doit être un objectif aussi important que celui d’augmenter le nombre de commandes !

    Comment réduire les retours produits ? En optimisant au maximum les pages produits afin de présenter les produits non seulement sous leur meilleur jour, mais aussi sous tous les angles. D’où l’importance de bien décrire le produit, ses caractéristiques et surtout d’intégrer plusieurs visuels de qualité.

    Comme nous l’avons rappelé plus haut, la vidéo permet d’aller encore plus loin. La vidéo de consommateurs est le média le plus efficace pour que le client se fasse une idée claire et précise du produit qu’il s’apprête à acheter.

    — Comment mesurer le ROI des vidéos de consommateurs lié à la réduction des retours produits ? 

    Faisons une hypothèse. Supposons que l’intégration de vidéos de consommateurs sur vos pages produits permette de réduire de 10% le nombre de retours produits. Ce chiffre est réaliste. C’est celui que l’on constate en moyenne auprès de nos partenaires retailers. 

    Vous faites 100 000 transactions par an. 30% des commandes font l’objet d’un retour produit. Autrement dit, vous avez 30 000 retours produits par an. Si le panier moyen est de 25 euros, les retours produits représentent une perte de 750 000 euros (= 30 000 x 25). Si vous réduisez de 10% le nombre de retours produits, vous réduisez de 3 000 le nombre de retours. Vous économisez donc 3 000 x 25 = 75 000 euros. Un ROI non négligeable au rendez-vous. CQFD !

    Voilà, nous arrivons au terme de cet article. Si vous voulez en savoir plus sur les vidéos de consommateurs ou découvrir notre plateforme, n’hésitez pas à nous contacter. 👇 Nos experts serons ravis d’échanger avec vous sur les résultats obtenus par nos clients !

    Pour aller plus loin : 

    Commencez par rejoindre notre communauté de 3000+ marketeurs en suivant notre page Linkedin pour vous tenir au courant des best practices et tendances de la vidéo et du User Generated Content ! ▶️ 🛒 👍

    Découvrez tous nos webinars en replay pour découvrir des bonnes pratiques, outils et stratégies pour développer vos ventes grâce aux vidéos de vos communautés ! 💡

    Ou découvrez nos cas clients pour comprendre comment nos partenaires activent leurs communautés de consommateurs et de collaborateurs pour parler de leurs marques et leurs produits en vidéo. 🚀

    Si vous aussi voulez donner la parole à vos communautés en vidéo pour booster vos ventes en ligne, n’hésitez pas à réserver une démo de nos solutions avec notre équipe ici ! 👇

    Share This